Représentation permanente de la République de Slovénie auprès du Conseil de l’Europe /Slovénie auprès du Conseil de l'Europe /

La Slovenie au sein du Conseil de l’Europe

Le Conseil de l'Europe, fondé le 5 mai 1949, est la plus ancienne organisation internationale en Europe ; elle compte aujourd'hui 47 États membres qui, par leur adhésion à l'organisation, se sont engagés à respecter les Droits de l'homme, la démocratie et l'État de droit en tant que valeurs communes sur lesquelles doit reposer tout État européen. Le Monténégro est le dernier État à y avoir adhéré, le 11 mai 2007, la Biélorussie, quant à elle, étant toujours en attente d’adhésion.

Le Conseil de l'Europe traite toutes les questions les plus essentielles de la société européenne hormis celles qui sont afférentes à la politique de défense des États. S’inscrivent dans son programme les Droits de l’Homme et les droits des minorités, les médias, la coopération juridique, les questions sociales, la santé, l’environnement, l’éducation, la culture, le sport, la jeunesse, l’administration locale et régionale ainsi que la coopération transfrontalière.   

La Slovénie a soumis sa demande d'adhésion le 29 janvier 1992, et y a été admise le 14 mai 1993. Dans son Opinion sur l'adhésion de la Slovénie, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe n'a imposé à notre pays aucune condition particulière pour y adhérer. Depuis lors, la Slovénie s’est affirmée en tant qu’État membre compétent, auquel on reconnaît le haut niveau de respect des Droits de l’Homme et des minorités ainsi que des institutions démocratiques et un État de droit solidement établis.    

La Slovénie a présidé le Comité des ministres du Conseil de l'Europe du 12 mai au 18 novembre 2009. Pendant cette période, Samuel Žbogar, ministre des Affaires étrangères de la République de Slovénie présidait cet organe. Le programme de la Présidence slovène du Comité des ministres était fondé sur les engagements pris lors du Troisième Sommet du Conseil de l’Europe qui s’est tenu à Varsovie en 2005, avec les 10 priorités de la présidence: La réforme de la Cour européenne des Droits de l’Homme ; Renforcement de l’État de droit et promotion de la démocratie pluraliste ; Minorités, Roma et Gens du voyage ; Lutte contre le terrorisme, le crime organisé et la corruption ; Droits relatifs à la santé et la biomédecine ; Droits de l’enfant et éducation aux droits de l’homme ; Dialogue interculturel ; Education sur les crimes contre l’humanité ; Promotion de la coopération avec les autres organisations et institutions internationales et européennes ; Promotion de la démocratie, de l’État de droit et des Droits de l’Homme dans l’Europe du Sud-est, dans le Caucase et au Belarus.

Pour plus d’informations sur le Conseil de l’Europe, ses organismes et domaines d’intervention, veuillez consulter le site internet de l’organisation ainsi que le site du Bureau d’information du Conseil de l’Europe en République de Slovénie.