Représentation permanente de la République de Slovénie auprès du Conseil de l’Europe /Actualités /
20.05.2009  

Evènement culturel et promotionnel à Strasbourg organisé à l’occasion de la prise de la présidence slovène du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe

 

Deux expositions seront inaugurées le mercredi 20 mai, au siège du Conseil de l'Europe à Strasbourg, et notamment « L’Eau, notre espérance » et « Tanja Pak, Œuvres en verre ». Cet évènement promotionnel organisé par le Bureau du Gouvernement de la République de Slovénie de communication, sera le premier évènement parmi les 54 prévus durant la présidence slovène du Comité des Ministres de cette organisation paneuropéenne.

 

L’exposition mosaïque de photographies des parcs nationaux slovènes et des espaces protégés, « L’Eau, notre espérance », sera élargie avec l’exposition de sculptures de l’auteur Tanja Pak. Son ouverture officielle qui aura lieu le mercredi 20 mai 2009 au siège du Conseil de l’Europe, en marge de la première session du Comité des Ministres adjoints présidé par l’ambassadrice de Slovénie Marjetica Bole, sera le premier parmi les 54 évènements prévus durant les six mois de la présidence slovène du Comité des Ministres de cette organisation paneuropéenne.

L'exposition « L’Eau, notre espérance » a été conçue comme projet commun slovéno-français. Cette exposition présente la Slovénie comme un trésor naturel comportant des paysages très variés et une diversité des espèces végétales et animales: 63% de sa surface est couverte de forêts faisant partie du réseau écologique Natura 2000, 12.6% de surface étant couverte d’espaces protégés, souvent appelés – parcs. On en compte 47 en Slovénie, dont un parc national, trois parcs régionaux et 43 sites naturels. L’exposition présente huit espaces protégés les plus typiques des différentes régions slovènes, et bien évidemment, les eaux slovènes qui sont le symbole de la Slovénie. Avec 7500 sources d’eau, un réseau de 26000 km de ruisseaux et de rivières, 200 lacs naturels et artificiels ainsi que 7700 rivières torrentielles actives, la Slovénie se place parmi les pays européens dotés des plus riches et plus dynamiques systèmes aquatiques.

En Slovénie, la protection de la nature et des eaux a une tradition de longue date. Depuis les temps anciens, les Slovènes ont toujours été conscients de l’interdépendance de l’homme et de la nature. Nous gérons donc nos ressources naturelles de manière historiquement respectueuse, avec le souci d’un développement durable qui se manifeste dans les paysages slovènes reconnaissables.

Les paysages jouent un rôle important dans l’assurance de la qualité de la vie individuelle et sociale. Ils sont un élément clé du patrimoine naturel. Ils représentent et renforcent l’identité nationale et européenne, comme il est mentionné dans la Convention Européenne du Paysage de l’an 2000 établie à l’initiative du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe qui sera présidé par la Slovénie du 12 mai au 18 novembre de cette année. La Convention soutient la préservation du patrimoine naturel, le traitement global des paysages et la prise de conscience de la grande valeur patrimoniale des synergies entre les processus naturels et les activités de l’homme.

Le paysage slovène est situé à la jonction de trois mondes différents : les Alpes, la Mer Adriatique et les plaines de Pannonie. De ce fait et compte tenu de sa position de jonction entre différentes cultures et influences, il est très varié. Ceci se traduit par une interprétation moderne du patrimoine culturel et apparaît dans les œuvres extraordinaires des stylistes et artistes slovènes telle que Tanja Pak qui vit et réalise des travaux de modelage à Ljubljana.

L'installation d’ambiance à Strasbourg intitulée « Tanja Pak, Œuvres en verre » présente ses sculptures « Arbres » et « Frames : 1. Cailloux, 2. Petits bateaux, 3. Branches »,  qui réunissent l’énergie de la nature avec la pierre – le fer – le verre – le bois, qui sont en soi des éléments expressifs dans toute création artistique et que Tanja Pak utilise pour construire. A l’antipode de la pierre, du bois et du fer, elle place un produit des mains de l’homme - le verre, qui, par sa transparence, a une apparence fragile, magique, presque divine, et qui ajoute à l’installation mosaïque de l’exposition une valeur de style de qualité.

L’exposition mosaïque sera ouverte jusqu’au 18 juin 2009. Elle a été organisée par le Bureau du Gouvernement de la République de Slovénie de communication avec la collaboration de la Représentation Permanente de la République de Slovénie auprès du Conseil de l’Europe et du Ministère de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire de la République de Slovénie.